Guns N'Roses logo



Troll : "Hey mais Guns'N'Roses c'est pas du glam metal, c'est du hard rock, connasse !"

Moi, telle Antoine-Daniel de What the Cut ?! :"Je m'en bats les couilles bordel !"



Laissez-moi vous conter l'histoire des Guns'N Roses, les principaux riveaux des Mötley Crüe et de Poison durant les années 80, mondialement réputés pour la gentillesse et l'affabilité de leur frontman, le doux et agréable Axl Rose... Comme vous pouvez le constater ci-dessous, leurs fringues ne sont ni roses, ni pailletées, ni même zébrées. Néanmoins, ils - du moins Axl Rose - braille(nt) tout de même en se tortillant sur des paroles ayant pour trait la drogue, l'alcool et les biatchs. Pour les puristes, nous ne nous trouvons pas face à une énième bande de mignons glameux, mais bel et bien en présence d'un groupe de hard rock (et encore que certains affirment qu'ils faisaient du glam à leurs débuts mais ont évolué vers un autre style donc... ouais bon c'est compliqué tout ça !).


Guns N' Roses groupe

A présent, entrons dans le vif du sujet. Guns N' Roses a étéformé en 1985 par le chanteur Axl Rose (au milieu), les guitaristes Slash (tout à fait à droite) et Izzy Stradlin (tout fait à gauche), le bassiste Duff McKagan (à cêté d'Izzy) et le batteur Steven Adler (entre Axl et Slash). La bande est née sur les cendres d'un certain groupe appelé L.A Guns ayant fusionné avec les membres du totalement inconnu Hollywood Rose. Naturellement, L.A Guns + Hollywood Rose = Guns N'Roses ! Au départ, les membres de ce nouveau groupe étaient censés être Tracii Guns (connu pour avoir été guitariste soliste dans L.A Guns et avoir joué dans de nombreux autres groupes), Ole Beich (bassiste), Rob Gardner (batterie), Axl Rose et Izzy Stradlin. Cependant, le destin - ou le caractère d'Axl Rose - a voulu qu'Ole se fasse renvoyé et remplacé par Duffy (oui, je sais, c'est ridicule mais c'est plus court) et que Tracii Guns ne se présente pas à la répétition. Ainsi, c'est donc Slash qui sera de l'aventure. après une tournée en Californie, Rob le batteur quitte le groupe et est remplacé par Steven Adler. La formation devient définitive en 1985 et est signée en 1986 sur Geffen Records.


L.A. Guns
L.A Guns
Hollywood Rose avec Axl Rose, Slash et Steve Darrow
Hollywood Rose (le gars sur le côté gauche est un certain Steve Darrow)

C'est cette même année qu'ils enregistrent leur premier EP, Live ?!*@ Like a Suicide (en intégralité si vous cliquez sur le titre). Ce dernier comporte deux reprises, Nice Boys de Rose Tattoo (probablement en référence au caractère d'Axl) et Mama Kin d'Aerosmith, ainsi que deux compositions originales, Reckless Life et Move to the City. Il est d'ailleurs assez amusant de constater que les premiers mots du disque criés par Axl Rose à la foule sont : "hey, fuckers, suck my ..., fuckers !" (désolée mais je n'ai guère pu tout saisir). A ce propos, Axl précisera que les cris de la foule ne proviennent pas d'un live in real life mais on été ajouté en studio... L'EP en question a été pressé à seulement 10 000 exemplaires et autant vous dire que des milliers de fans seraient près à se faire tuer pour posséder un de ces orginiaux.

Contrairement à certains qui ont galéré pendant des années avant d'arriver à se faire un nom (par exemple les...les... euh...ben tient, Marilyn Manson à qui il a fallu plus de cinq ans), les GNR eurent tôt fait d'atteindre les sommets de la gloire avec leur hymme coup de poing, le très célèbre Welcome To The Jungle, issu du désormais classique de chez classique de chez culte Appetite For Destruction. Ce dernier contient d'ailleurs d'autres perles tout aussi cultes de chez incontournables que sont Sweet Child O'Mine et Paradise City. Le CD s'écoule à 28 millions d'exemplaires, ce qui en fait un des albums les plus vendus de tous les temps. En plus de cela, il est certifié 18 fois disque de platine (!) et se placerait encore aujourd'hui régulièrement en tête des disques les plus vendus.




Elles sont toutes tellement culte que je me suis sentie obligée de les mettre en grand !




Ps : le critique de je ne sais plus trop quel bouquin avait raison, Axl a une voix aussi agréable que les miaulements d'un chaton passé à la moulinette !

La petite histoire veut que Paul Stanley himself se soit proposé pour produire le groupe mais y ait rennoncé pour cause... de crêpage de chignon en règle ! Et après on dit que ce sont les filles les chipies ! Dans son autobiographie Face the Music: A Life Exposed, le monsieur étoilé raconte qu'il devait rencontrer les GNR avant la production de leur premier album. après leur avoir filé quelques conseils, il est allé les écouter jouer dans deux clubs obscurs de Los Angeles, qualifiant au passage leur performance de prodigieuse. Peu de temps après, ce dernier apprit que Slash disait de vilaines choses dans son dos, à propos du fait qu'il soit gay (probablement en des termes bien moins corrects), sur sa façon de s'habiller etc. le tout en vue d'acquérir davantage de rock credibility à ses dépens. Autant vous dire qu'il s'est fait un malin plaisir quelques mois plus tard à l'envoyer sur les roses lorsque le guitariste l'a rappelé à propos de guitares gratuites dont il lui avait parlé. Voici précisément ce que Paul lui a répliqué :

"You want me to help you get guitars after you went around saying all that shit about me behind my back? You know, one thing you're going to have to learn is not to air your dirty laundry in public. Nice knowing you. Go fucking yourself."

Traduction :

"Tu veux que je t'aide à avoir les guitares après que tu te sois amusé à dire de la merde dans mon dos ? Tu sais, ce que tu dois apprendre, c'est à ne pas laver ton linge sale en public. Ravi de t'avoir connu. Va te faire foutre."



Guns N'Roses premier album Appetite For Destruction
La désormais culte pochette de l'album





Guns N'Roses premier album Appetite For Destruction couverture alternative et censurée
Couverture alternative et censurée d'Appetite For Destruction

Heureusement, cela n'a pas empêché le groupe de réussir... D'ailleurs, les petits teigneux ont vite compris qu'une bonne dose de provoc' bien placée, ça aide à décoller. Premièrement, par le biais de la couverture du disque. Vous allez me dire, "mais qu'est-ce qu'elles ont de bien méchant, ces têtes de mort coiffées de bandana ?". Justement, rien, car le problème ne vient pas d'elles mais de la vraie couverture que vous pouvez contempler ci-contre. Il s'agit à la base d'un tableau de Robert Williams (peintre californien controversé) qui représente un monstre de métal en train de s'abattre sur un robot ayant violé une jeune femme allongée sur le trottoir. Ce dernier a autorisé le groupe à s'en servir mais n'a pas manqué de les avertir que les biens-pensants n'allaient pas les louper... ce qui fut le cas. En effet, un an après la sortie de l'album, les ventes n'avançaient pas, et ce à cause de la malédiction que cette maudite couverture faisait peser sur elles... En plus de cela, les imbéciles gérants de la chaîne MTV refusaient de diffuser le clip de Welcome To The Jungle sous prétexte qu'il était trop violent... Heureusement, le patron de Geffen les a supplié de jouer la vidéo au moins une fois, ce qu'ils firent à une heure tardive et là, bingo ! La jeunesse dépravée, écervellée, décadente, délinquante et adepte de brutalité gratuite en redemanda tellement que les crétins patrons de la chaîne dûrent se plier à l'exigence de cette bande de sauvages.

Pour le fin mot de l'histoire, le groupe dû faire un compromis (vous imaginez, vous, Axl Rose et Slash faire des compromis ??) à propos de la méchante pochette du disque. Geffen aimait bien le tatouage qu'Axl avait sur le bras, par conséquent ils eurent la bonne idée de l'utiliser en guise de couverture... En fait, la provoc' n'aide pas toujours au succès...



Après leur explosif premier album, les choses se calment pour le groupe qui se "contente" de sortir un EP, G N' R Lies, qui comprend seulement huit chansons : quatre issues de la démo Live ?!*@ Like a Suicide et quatre inédites. Le seul véritable single de cette album est Patience, une ritournelle à l'eau de rose qui nous donne envie de croire qu'Axl peut être gentil et mignon (intérieurement)... L'album a du succès mais il faudra attendre 1991 pour qu'apparaissent les véritables successeurs d'Appetite For Destruction, à savoir les classiques Use Your Illusion I et II, sortis simultanément. Là aussi, on peut parler de véritable bombe. Les disques contiennent en effet les grands classiques de chez cultes de chez tu-dois-connaitre-sinon-t'es-pas-un-vrai-hard-rockeur You Could Be Mine (B.O du film Terminator II, rien que ça), Don't Cry (il me semble qu'en fait elle est un peu moins connue), Knocking On Heaven Doors et surtout :




Pour info, la vidéo de November Rain est classée parmi les dix clips les plus chers de l'histoire, avec un budget de 4 millions de dollars.

Plus célèbres et adulés que jamais, bien plus populaires dans le monde que leurs rivaux les Mötley Crüe ou les Poison, les GNR remplissent les stades et écoulent environ 35 millions d'exemplaires de leurs deux derniers albums. Néanmoins, tout n'est pas rose au sein du groupe. En effet, le batteur Steven Adler est sommé de partir suite é des problèmes de drogues et est remplacé par un certain Matt Sorum, ce qui déplaît fortement à Slash. Peu après, malgré le succès colossal de la bande, Izzy Stradlin s'en va aussi pour continuer en solo sous le nom d'Izzy Stradlin and and the Ju Ju Hounds en 1992. Il est remplacé par Gilby Clarke. Une source autre que Wikipedia m'indique que c'est précisément parce qu'il en avait marre des sautes d'humeur d'Axl et de sa capacité à disparaêtre au moment des concerts (apparemment, le bougre se pointait parfois avec deux heures de retard). Pour continuer avec les changements dans la formation, Guns N'Roses se dote d'un clavieriste, Dizzy Reed.



Matt Sorum Guns N'Roses
Avec Matt Sorum (tout à fait à droite).
Traduction de la bulle : "Va t'en Matt, même Slash ne te voulait pas dans Velvet Revolver*"


Malgré tous ces changements, la première moitié des années 90 est plutôt glorieuse pour le groupe. Tout d'abord, ils participent en 1992 au Freddy Mercury Tribute (concert hommage à la mort de Freddy Mercury, décédé du SIDA) où ils effectuent une reprise de Bohemian Rhapsody avec Elton John, rien que ça... (vidéo disponible ici). Je précise qu'on peut y apercevoir le sieur Rose vêtu d'une magnifique jupe en cuir (si si j'vous jure !). Ensuite, ils font un remarquable passage en France à l'hippodrome de Vincennes devant... 60 000 spectateurs ! A présent, on comprend mieux pourquoi ils sont bien plus populaires ici que les Mötley Crüe dont le dernier concert à Paris n'a même pas fait salle comble, une honte ! Ma source principale que je ne citerai pas précise que pour l'occasion, ils s'entourent de Lenny Kravitz, de Steven Tyler et Joe Perry d'Aerosmith, un de leur groupe préféré. Avec eux (mais pas avec Kravitz), ils entonneront leur reprise de Mama Kin (dont l'originale est d'Aerosmith).

Suite à cela, le groupe sort le très connu The Spaghetti Incident?, un album reprenant des morceaux de noms connus du rock tels que T-Rex, Iggy Pop & The Stooges, The Damned, les New-York Dolls (l'obsession de tous les rock critiques, ndlr.) ou encore... Charles Manson ! L'album comporte effectivement un titre caché du tueur, Look At Your Game Girl, que je trouve personnellement très moyen... Moins lugubre, Michael Monroe d'Hanoi Rocks (autre groupe faisant l'objet d'obsession de la part des rock critiques, à un niveau cependant moins accru que pour les poupées new-yorkaises), rare personne sur cette planète à ne pas s'être embrouillé avec Mr Rose (enfin, de ce que j'en sais, c'est-à-dire rien) euh... oui bon... qu'est-ce que je disais déjà ?? Ah oui, Monroe d'Hanoi Rocks a chanté avec eux sur Ain't It Fun. Ce n'est d'ailleurs pas leur première collaboration puisqu'Axl avait déjà été invité sur l'excellent Dead, Jail Or Rock'n'Roll (1989) de Michael Monroe que voici :





Autrement, je tiens absolument à vous raconter l'anecdote qui se cache derrière le nom de cet album. Elle concerne les Mötley Crüe. Tommy Lee et Nikki Sixx (le batteur et le bassiste/leader du groupe) se sont réveillés un beau matin en se disant :

Tommy (car lui seul peut avoir une idée aussi stupide) : "Tient, et si on faisait le concours de celui qui tiendrait le plus longtemps sans se laver ni se brosser les dents et arriverait tout de même à se taper des groupies ?"

Nikki : "Oh mais oui ! Quelle idée géniale ! J'adore sentir la sensation de la crasse sur moi et puer de la gueule !"

Qu'à cela ne tienne, les deux garnements (ou devrais-je dire, les Terror Twins) demeurèrent environ un mois sans procéder à la moindre hygiène personnelle tout en parvenant à attirer grâce à leurs charmes bon nombre de nanas dans leur lit (ou ailleurs, allez savoir...). Mais voilà qu'une petite veinarde par l'odeur fétide du pénis du Nikki dégoûée lui régurgita dessus son déjeuner à base de savoureux spaghetti. Que de gaspillage... Je ne sais pas exactement comment s'est terminé l'histoire mais je crois que Nikki a appelé Tommy pour reconnaitre sa défaite et que cela a finit par atterrir dans l'oreille d'Axl Rose. Cependant, au gré de mes recherches, j'ai découvert d'autres origines possibles au titre de l'album. La première serait issue d'une bataille alimentaire entre Axl et Steven Adler impliquant des spaghetti. Je rappelle qu'Adler avait été viré du groupe auparavant pour problème de drogues. Ce dernier intenta un procès au groupe et lors de celui-ci, son avocat fit référence à ce jeu propre et mature en le baptisant "Spaghetti incident", expression qui faisait elle-même allusion au film de David Bowie The Linguini Incident. Enfin, le mot "spaghetti" serait tout simplement un nom de code servant à désigner l'héroïne au sein du groupe et l'expression viendrait d'une grosse crise qu'aurait piqué ce drogué d'Adler à ce sujet... Néanmoins, personne n'est sûr de cette histoire... Je sais pas vous, mais personnellement j'ai un faible pour la version "Mötley Crüe".



Guns N'Roses couverture de l'album The Spaghetti Incident?
Appétissant, n'est-ce pas ?


Durant la deuxième moitié des années 1990, le groupe continue de s'effriter. Gilby Clarke, le remplaçant d'Izzy Stradlin, est renvoyé et les membres restant s'essaient tous plus ou moins à des projets parallèles. De plus, Slash et Axl commencent sérieusement à être en froid car le guitariste aurait utilisé des compositions censées servir au prochain album des GNR pour son propre side-project. D'ailleurs, sa seule réaction à ce sujet sera : "Il n'y a pas de nouvel album de Guns N' Roses". Tout est dit. Ajoutez à cela une montagne de procès pour la Rose couplé à un manque d'inspiration et à des divergences musicales entre lui et Slash et vous obtenez un beau split en perspective. Ce qui arrivera, en quelque sorte...



Bizarre d'entendre les GNR (ou plutôt Axl et ses nouveaux camarades) faire du metal indus

Malgré cela, ils participent à la B.O du film Entretien avec un vampire par le biais d'une reprise de Sympathy For The Devil des Rolling Stones, dont la vidéo ici présente s'ouvre sur un Steve Adler jeune et aux cheveux crêpés titubant en backstage avec le reste du groupe. Néanmoins, cela n'empêche pas la séparation du groupe, comme on s'y attendait. Slash sera le premier à quitter le navire, suivi de Duff et de Matt (l'ami d'enfance de Rose). Notre petit teigneux est désormais seul, mais plus pour longtemps, puisqu'il s'entoure de nouveaux musiciens, dont Robin Finck, ex-guitariste de Nine Inch Nails (si vous ne connaissez pas ce groupe, allez bien vous faire foutre) et finit par sortir lors d'un froid hiver de fin de siècle Oh My God, BO du film End Of Day.

Les six premières années du nouveau millénaire ne sont guère les plus passionnantes pour le groupe. Un album Live ( Live Era: '87-'93 ) voit le jour fin 1999, Axl Rose fait un passage sur MTV pour promouvoir ce nouveau disque et en profite pour évoquer Chinese Democracy (futur album du groupe, ndlr), ils restent actifs sur le net avec via leur site créé fin 99, font des concerts par-ci par-là, ont quelques procès mais rien de nouveau à l'horizon. Enfin, si, car Slash sort un album solo (avec son crew, les Snakepit) peu apprécié des pros, mais pas des guitaristes, m'indique non pas Wikipedia mais le super site francophone du groupe. Robin tourne avec Nine Inch Nails, Izzy Stradlin fait la promo de son disque solo au Japon... En fait ils sont restés assez actifs...

Ce n'est toutefois qu'en 2006 qu'aura lieu un événement d'une plus grande ampleur : le Chinese Democracy World Tour, qui débute le 12 mai 2006 à New-York. Ne nous faisons pas d'illusion, Izzy, Duff, Slash et Steve ne sont pas de la partie et Axl tourne avec des membres...comment dire... moins marquants. Toutefois, notons qu'Izzy apparaitra en guest star sur plusieurs dates, dont celle à Paris Bercy. A noter également qu'Axl fait son apparition dans une émission radio d'Eddy Trunk (un type qui doit être connu aux USA) en compagnie de Sebastian Bach, dont il collaborera sur le dernier album. D'ailleurs, celui-ci montera sur scène avec lui à Londres et achèvera même le show à sa place lorsque le blond teigneux sera atteint de malaise en backstage ! Cependant, il faudra encore patienter un peu (c'est-à-dire un an) avant la sortie du fameux Chinese Democracy. Durant ce laps de temps, de nombreuses démos feront leur apparitions sur le Net. La parution du CD est d'ailleurs tellement repoussée qu'Axl Rose publie une lettre ouverte à ses fans dans laquelle il s'engage à sortir le disque le 6 mars 2007 tout en précisant qu'il n'est pas sûr de tenir sa promesse, et heureusement car comme vous vous en doutez, tel ne fut pas le cas.


Axl Rose dans les années 2000 ou 2010
Axl Rose dans les années 2000, ou 2010... bref enfin je sais pas... Bon, on n'a qu'à dire Axl Rose récemment.

En effet, ce n'est que le 23 novembre que le disque sort enfin. S'il bénéficie d'un certain engouement au début, les ventes ne tardent pas à chuter. Néanmoins, on ne peut pas dire qu'il se casse la gueule car à une époque où les téléchargements illégaux étaient déjà devenus la norme, l'album s'est tout de même vendu à 5 millions d'exemplaires. C'est qu'on n'a pas à faire à n'importe qui, tout de même ! Pour ce qui est de ses morceaux, les principaux sont le titre éponyme aux paroles engagées, Better et Street Of Dreams. Autrement, les Guns repartent en tournée dans le monde et accueillent un nouveau guitariste soliste, DJ Ashba, également connu pour faire partie de Sixx:A.M., le projet solo de Nikki Sixx. Etant ultra-populaire en France, ces derniers font même une tournée exclusive au sein de la patrie de François Hollande et Eric Zemmour. C'est pas les Mötley Crüe, ni même les Poison qui en feraient autant !


DJ Ashba, la nouvelle vedette de chez les Guns (jusqu'en 2015).


Outre leurs dates françaises de 2012, les Guns tournent ailleurs (ça, on s'est serait doutés), mais surtout, toujours la même année, ils sont intronisés au Rock and Roll Hall of Fame où le groupe Green Day fait un discours en leur honneur. A cette occasion, le groupe original se reforme et joue plusieurs chansons. Seule un membre manque à l'appel. Je suppose que vous ne devinerez jamais duquel il s'agit... Non ? même pas une petite idée ?? Roo, c'que vous êtes nuls ! Axl Rose, pardi ! Pour ce qui est de l'actualité, DJ Ashba a quitté la bande en juillet 2015 pour se consacrer davantage à Sixx:A.M et à son "adorable épouse"** (oh, c'est trop chou !). Enfin, le jeudi 7 mai 2015, alors qu'il était l'invité de l'émission "CBS The Morning", Slash a été interrogé sur la possibilité de reformation du groupe original : "Ne jamais dire jamais". Telle a étésa réponse... Et il avait raison ! En effet, voilà que le 5 janvier 2016, lui, Axl et Duffy ont annoncé oficiellement qu'ils allaient se réunir pour une tournée américaine. En revanche, pour ce qui est d'Izzy, pas de nouvelles depuis 2012 (du moins sur Wikipedia...). Quant à Steven Adler, je crois qu'aux dernières nouvelles (qui datent de 2013, pour des plus récentes, allez voir par vous-même) il a été sommé de faire un petit tour en cure de désintox, pour "travailler sur sa sobriété" dit-il. Sacré Steven...





*Il s'agit d'un groupe formé dans les années 2000 qui réunit Slash, Duff McKagan, Matt Sorum mais aussi Scott Weiland et Dave Kushner.

**Propos tirés de la page Wikipedia anglaise sur le groupe.



Guns N'frasques


On le sait tous, les guns - et plus particulièrement notre cher Axl - sont réputés pour ne pas être des enfants de coeur. Voici un petit topo des frasques de notre petit teigneux :

Bien évidemment, cette liste est non-exhaustive quand on sait à quel point les sautes d'humeur chez Axl sont fréquentes (Slash lui-même le décrit comme quelqu'un avec lequel il est difficile de bien s'entendre) et quand on connait sa capacité à arriver en retard pour les concerts et à être aggressif envers les paparazzi. Cela dit, pour le dernier point, je le comprend...




Axl s'énerve contre des paparazzi.


Les clashs d'Axl


Notre rose est loin d'être la star la plus amicale :

"C'était plus une querelle dans les médias que dans la vraie vie. [...] Sans aucun doute, il y avait une certaine compétition. Tu veux [...] faire le meilleur show et cette compétition amicale (sic) est positive. Cela aidait à vendre des disques dans le temps. Guns N'Roses et Poison tournaient, faisaient les mêmes stades et les deux maisons de disques Capitol et Geffen allaient de l'arrière et de l'avant avec ces grosses publicités. Ensuite, j'irais voir ces gars, j'irais à leurs shows, sympathiserais avec eux et penserais alors "on est en train de se bagarrer dans les médias mais dans la vraie vie on est potes"." (Ps : je sais, c'est bizarrement dit mais je ne vois pas de quelle autre manière traduire ça...)


Axl n'est pas qu'une peste


Axl n'est pas qu'une garce sans foi ni loi qui tabasse tout ce qui bouge. D'ailleurs, le fait qu'il ait étéabusé durant son enfance peut expliquer son comportement... Histoire d'aller à rebourd de son image de brute, voici une petite liste (non exhaustives) de ses bonnes actions :